Les cotes de la DH - Skoda Octavia RS 1.8T

Auto-moto

Publié le

Les cotes de la <i>DH</i> - Skoda Octavia RS 1.8T
© Skoda
La fiche technique

Pas de place pour la jalousie dans le groupe Volkswagen ! Chacune des marques a le droit à un maximum d'atouts. Audi en est naturellement pourvu. De Seat on veut faire l'autre Alfa Romeo : les versions sportives fleurissent... Quant à Skoda, on en rappelle le glorieux passé. Les Octavia Laurin & Klement ou la récente Superb (foi de la modestie !) font référence à des modèles prestigieux antérieurs. Mais les Tchèques ont aussi une tradition sportive et elle ne date pas d'hier : en 1950, un modèle 1101 courrait les 24 Heures du Mans et de nos jours, la WRC ne fait pas que de la figuration en rallye. Ceinture, contact et en route avec une RS qui annonce 180 chevaux, rien de moins...


Dix fois sur dix

Carrosserie 8,5
Les transformations esthétiques par rapport à la version de base sont subtiles et aux antipodes du tapageur. On notera le bouclier de pare-chocs avant redessiné, les nouvelles écopes plus grandes, le spoiler monté sur l'extrémité arrière du hayon, l'embout d'échappement ovale en acier, les logos RS et surtout les étriers de frein peints en vert.
Equipement 9
La dotation de base retenue par l'importateur est très complète et surtout fort judicieuse. La liste des options ne comporte que des équipements correspondant à des besoins spécifiques. La finition est de qualité.
Confort 8
Les sièges sport à l'avant sont réglables en hauteur et le volant en hauteur comme en profondeur. Ils soutiennent fort bien et l'on ne souffre pas de l'amortissement plus ferme (châssis rabaissé de 15 mm). La banquette arrière est rabattable 1/3-2/3, l'insonorisation et la climatisation performantes. A l'arrière, l'habitabilité est correcte. Grand coffre.
Performances 8,5
La tête des possesseurs de BMW lorsque les feux passent au vert ! La Skoda RS surprend d'autant plus qu'il s'agit, malgré tout, d'une berline relativement imposante. Amusant : elle est plus rapide en pointe que les Audi A3 et Seat Léon pourvues d'une motorisation identique.
Consommation 7,5
Il faut choisir : soit on s'offre le doux sifflement du turbo à chaque démarrage et l'on passe à la pompe après 400 kilomètres, soit on adopte une conduite plus responsable et alors, tout rentre dans l'ordre.
Comportement 7,5
ABS + MBA + EDS + ASR + ESP : la RS reçoit la totale, y compris certains équipements électroniques dont elle pourrait à notre sentiment se passer. Cela ne suffit cependant pas tout à fait à fournir une motricité sans faille (les pneus ?) ni à combattre la tendance au sous-virage en conduite sportive.
Sécurité 8,5
L'Octavia s'est bien placée au crash-test Euro NCAP avec quatre étoiles et la liste des équipements sécuritaires embarqués d'origine démontre que le constructeur est attentif au problème. L'électronique permet aussi l'activation – en cas d'accident grave – d'une série de procédures éliminant le risque de court-circuit et d'incendie. Les feux de détresse s'allument et les portes sont déverrouillées automatiquement.
Moteur 8,5
Il s'agit du 1.8 Turbo à 5 soupapes par cylindre propulsant e.a. l'Audi TT dans sa puissance de 132 kW. Le couple de 235 Nm est disponible sur une large plage, qui va de 1950 à 5000 trs/min. Comme toute la voiture, il est à présent garanti 2 ans sans limitation de kilométrage ...
Prix 7,5
Quelques concurrentes directes s'affichent à mille ou deux mille euros de moins, mais les équipements de base ne sont pas nécessairement comparables. Nous serions tenté d'écrire que la Skoda reste raisonnablement positionnée au niveau cherté, mais que côté image, il y a encore du boulot !
En résumé 8,2
La RS nous a séduit par sa relative discrétion (en gris métallisé…), par ses performances, par son équipement et sa finition. Côté produit,… c'est presque gagné. Reste à donner un petit coup de jeune ailleurs. Et ça, c'est une question d'hommes (ou de femmes), mais cela prend longtemps !

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info