Pandémie ou pas, le titre de la Voiture de l’Année sera remis à la veille de la date prévue pour l’ouverture du Salon de Genève – annulé – le 1er mars prochain. Les 60 journalistes issus de 23 nationalités qui composent le jury poursuivront désormais leurs essais sur sept modèles : la Citroën C4, la Cupra Formentor, la Fiat New 500, le Land Rover Defender, la Škoda Octavia, la Toyota Yaris et la Volkswagen ID.3.

Petit événement

Les professionnels issus de la presse spécialisée ont donc choisi de ne pas retenir la Mercedes Classe S, la Honda e, la Peugeot 2008, la BMW Série 4, ni même les Audi A3, Seat Leon et autre Ford Kuga.

Mais le petit événement provient de l’absence de la Golf de cette liste de finalistes. Aucune des 7 générations précédentes n’avait jusqu’alors fini au-delà de la troisième marche du podium dans cette élection ! Les générations 3 et 7 avaient d’ailleurs décroche le titre en 1992 et 2013. Signe des temps, la compacte allemande est remplacée par son alter-égo électrique l’ID.3. A voir si cette dernière pourra concrétiser la relève qu’elle est censée assurer avec un prix aussi prestigieux.

Alors quel modèle succèdera à la Peugeot 208, lauréate en 2020 ? Réponse dans quelques semaines.