Située à Grünheide, dans le land de Brandenbourg, au sud-est de Berlin, la "Gigafactory"  européenne de Tesla est enfin une réalité ! Dire que sa construction n’a pas été une sinécure est un euphémisme, mais Elon Musk peut désormais pousser un ouf de soulagement : la production a bel et bien débuté après deux ans de travaux.

Dans un premier temps, l’usine se concentrera sur le Model Y, appelé à devenir le best-seller de la marque sur le continent européen, dans sa finition Performance. Avec cette nouvelle implantation, le constructeur ne sera plus tributaire des arrivées de modèles en provenance des Etats-Unis ou de Chine, ce qui permettra de lisser son flux de livraisons sur l’année, sans être soumis à des "vagues" comme actuellement.

De quoi permettre à la marque américaine de renforcer encore sa position sur le marché, d’autant que Tesla semble ne pas souffrir (pour l’instant ?) de la pénurie de semi-conducteurs et de câbles électriques qui frappe d’autres constructeurs. Un avantage qui lui permet de tenir des délais de livraisons plus que raisonnables en cette période difficile pour l’automobile. Les premiers exemplaires "Made in Germany" devraient d’ailleurs arriver chez nous dès la fin de ce mois de mars.