Auto-moto Traxio estime que la nouvelle taxation wallonne, qui pénalise les véhicules lourds et puissants, "ne sert à rien".

La déclaration de politique régionale wallonne est formelle : les taxes de circulation et de mise en circulation seront revues et modulées en fonction des émissions de CO2 et de la masse/puissance. L’objectif est d’encourager des voitures moins puissantes et moins lourdes.

Pierre-Yves Dermagne (PS) a résumé le propos mercredi soir sur le plateau de "À votre avis" : "Les gens qui ont les moyens de se payer de gros véhicules plus polluants payeront plus cher, mais à enveloppe constante".

(...)