La France compte une nouvelle marque automobile : Lesage Motors. Créée par Bertrand Lesage, ingénieur en sport automobile et responsable de bureau d’étude, elle commercialisera dès l’an prochain un petit roadster qui mariera plaisir de conduite et respect de l’environnement.

Après des années d’expérience dans la conception de voitures pour le sport automobile et l’assemblage de concepts-cars notamment pour Renault, Bertrand Lesage a décidé de sauter le pas de la construction automobile sous sa propre marque : Lesage Motors. Si le design n’est pas encore tout à fait arrêté, la conception de la voiture est, elle, en phase terminale et les premiers prototypes devraient être prêts à prendre la route dès cet été. Pour ce faire, la marque lancera une campagne de financement participatif (Crowdfunding) le mois prochain, même si Bertrand Lesage affirme avoir déjà réuni les fonds nécessaires pour mener à bien son projet.

© Lesage Motors

L’exclusivité pour maitre-mot

La grande particularité de Lesage Motors est de ne produire que 100 véhicules par cycle de deux ans. A la fin de chaque cycle, un nouveau design sera proposé pour une nouvelle série de 100 véhicules. Mais ce n’est pas tout, pour chaque série, 50 voitures seront équipées d’un moteur essence, les 50 autres d’un moteur… électrique. Chaque Lesage sera élaborée avec le client, qui pourra choisir sa couleur extérieure à la demande et opter pour différentes selleries. « Une personnalisation plus poussée pour les clients qui le désirent sera bien sûr possible » précise Bertrand Lesage.

Toutes les voitures seront assemblées à la main en France, avec une carrosserie, des composants techniques et une sellerie confiée à des sous-traitants exclusivement français. Une manière d’inscrire la marque dans une démarche d’économie circulaire et d’écologie puisque le constructeur s’engage à compenser les émissions de CO2 de chaque voiture à essence vendue en plantant des haies et en les entretenant durant 15 ans. Si l’ouverture de précommandes n’aura lieu qu’au cours des prochaines semaines, les prix des Lesage sont déjà connus : 64.800€ pour la version essence, 75.000€ pour l’électrique.

© Lesage Motors

Partenariat avec PSA

Tant pour le moteur essence que pour l’électrique, c’est avec PSA que Lesage a conclu un partenariat. La version essence est équipée du moteur 1.2l Puretech de 155 chevaux et 240 Nm, permettant de l’envoyer de 0 à 100 km/h en 6,5 secondes grâce à son poids-plume de 650 kg. L’électrique reçoit quant à elle l’ensemble moteur-batterie de la dernière e-208. Ses 100 kW (136 ch) combinés à un poids qui grimpe à 950 kg permettent de réaliser le même exercice d’accélération en 7,5 secondes. Et l’autonomie est annoncée à 340 km.

Les premiers modèles sont attendus sur la route dès l’année prochaine, en fonction bien sûr de l’impact qu’aura la crise sanitaire actuelle sur l’approvisionnement des composants par les sous-traitants.

© Lesage Motors