Le RZ450e est le premier véhicule exclusivement électrique de Lexus. La gamme compte déjà l’UX300e, mais il s’agit d’un modèle développé sur une base de véhicule hybride, alors que le nouveau venu repose sur une plateforme entière dédiée à la voiture électrique. Il la partage avec son cousin le Toyota BZ4X, ce qui est plutôt prometteur au regard de notre première prise en main du modèle japonais.

Mais évidemment, le Lexus RZ adopte une identité qui lui est propre, avec des angles nets et des traits tendus dans le pur style de la marque. A l’arrière, on a droit à un bandeau lumineux traversant sur toute la largeur, élément stylistique commun à de nombreux SUV électriques désormais. Les proportions, caractérisées par un long empattement, laissent entrevoir une très bonne habitabilité.

© Lexus
Les passagers seront particulièrement choyés, notamment par un toit panoramique dont le verre est occultable par simple pression d’un bouton, ce qui permet de laisser entrer moins de chaleur solaire, et donc de réduire l’énergie nécessaire à la climatisation pour rafraichir l’habitacle. D’autre part, le conducteur et le passager avant auront droit à "une couverture chaude autour des jambes" grâce au chauffage à rayonnement additionnel, permettant lui aussi de réduire la consommation d’énergie. Enfin, un réducteur de bruit actif permet d’annuler les bruits extérieurs via les haut-parleurs.

En option, le conducteur pourra opter pour un volant compact "Yoke", rendant la direction plus directe puisque l’angle de braquage maximal est alors de 150°.

© Lexus

313 chevaux, quatre roues motrices

Là où le RZ450e se distingue du Toyota BZ4X – mais aussi son cousin Solterra de chez Subaru – c’est par sa puissance. Ses deux moteurs délivrent 150 kW à l’avant et 80 kW à l’arrière, soit une puissance combinée de 230 kW (313 chevaux). Ils fournissent une transmission intégrale appelée Direct4 chez Lexus, et sont alimentés par une batterie de 74,4 KWh promettant plus de 400 km d’autonomie en cycle mixte WLTP.

Les premiers Lexus RZ450e seront livrés avant la fin de l’année.

© Lexus