Auto-moto Mais vous y recevrez une offre standardisée, ultra-complète, pour une comparaison claire entre vos modèles préférés !

"Les salons automobiles sont des institutions en péril, mais s’il n’en reste qu’un, ce sera celui de Bruxelles, car on y trouve des voitures qui sont vraiment à vendre !" Telle est la formule, plutôt amusante, que nous a un jour servie un haut dignitaire de chez Ford Belgique.

Amusante... mais fausse, car vous ne signerez pas de bon de commande au Salon, comme ce fut le cas par le passé. "On ne signe en effet rien sur place, mais on dirige les gens vers les concessionnaires de leur choix, soit parce qu’ils les connaissent déjà, soit parce que ces points de ventes sont situés non loin du lieu d’habitation du client potentiel, explique Jean-Marc Ponteville, chargé de la communication au sein du groupe VW-Dieteren. En réalité, pour nous, les gens du milieu automobile en Belgique, c’est un peu comme si on vendait au Salon, car on parle entre nous de ‘Période Salon’, laquelle est plus longue que l’exposition elle-même. Elle commence un peu avant, fin décembre début janvier et se prolonge un peu après, jusqu’à la fin du premier mois de l’année."

Cela, c’est pour le discours officiel. Pour bien des marques, elle se prolonge quasi pendant tout le premier trimestre. Croyez-nous, si vous avez établi un vrai contact avec un concessionnaire pendant le Salon et que vous rendez chez lui en février ou en mars, vous serez toujours bien reçu !

"Mais justement, précise Jean-Marc Ponteville, ce contact au Salon est primordial, pour nous comme pour le candidat acheteur, qui, en effectuant la démarche sur des stands différents, disposera d’offres claires et donc parfaites pour une comparaison une fois rentré à la maison."

En fait, l’approche au Salon permet de se faire une idée précise des caractéristiques du véhicule, des options proposées, du confort et des aspects pratiques qu’elle offre et des remises générales proposées par le constructeur.

Ensuite, la finalisation de la vente, mais aussi celle de la remise, totale et réelle, se feront chez le concessionnaire qui peut toujours aller un cran plus loin…

Un conseil en passant, prenez votre temps pour comparer les différentes offres, mais n’hésitez surtout pas à passer dans les bureaux, à l’arrière des stands, pour les recevoir. On ne vous y attend pas pour vous imposer une vente, ni pour vous arnaquer d’une quelconque façon. Tout au plus y serez-vous aguichés par des propositions qui se voudront forcément alléchantes, mais que vous pourrez toujours rejeter…