Dès le 1er janvier 2026, seules les voitures électriques seront éligibles à une déductibilité fiscale, de 100% au maximum. Un montant qui sera ensuite progressivement réduit chaque année pour plafonner à 67,5% dès 2031. Une manière de "ramener progressivement la déductibilité fiscale des voitures particulières sans émission carbone au niveau actuel connu des voitures particulières à carburant fossile" a expliqué le ministre Van Peteghem en présentant ces nouvelles mesures. Cet avantage sera réservé aux voitures sans émissions locales, soit les électriques à batterie ou à hydrogène (pile à combustible). Les hybrides rechargeables en seront donc également exclues.

Fini l’essence et le diesel ?

Toutefois, les voitures roulant à l’essence et au diesel - ainsi que leurs variantes hybrides - ne disparaitront pas de sitôt des flottes. Dans un souci d’établir un cadre "stable et clair", le gouvernement a également échelonné la dégressivité des avantages pour les moteurs thermiques. Les immatriculations actuelles et jusqu’au 30 juin 2023 continueront à jouir du barème actuel, soit 40 à 100% de déductibilité en fonction des émissions de CO2. Entre le 1er juillet 2023 et le 31 décembre 2025, un régime transitoire s’appliquera : 75% de déductibilité en 2025, 50% en 2027, 25% en 2028 avant de tomber à zéro dès 2029. Ce n’est donc qu’à partir de cette date, et la fin des contrats de leasing que le basculement vers la voiture électrique devrait totalement s’opérer. D’ici là, il n’est pas impossible qu’un rush vers les voitures à moteur à combustion ait lieu au premier semestre 2023.

Les utilitaires épargnés

Finalement, et contrairement à ce qui était pressenti voilà quelques jours, les utilitaires sont pour l’instant épargnés de cette réforme. Le gouvernement se réserve évidemment le droit de modifier cela à l’avenir : "une clause de rendez-vous annuel est prévue afin d'adapter si besoin la réforme à l'évolution du marché" a précisé le ministre, avant d’ajouter qu’il fallait d’ici là doter la Belgique d’un maillage de bornes de charge efficace et garantir un approvisionnement fiable en électricité.