Tesla a inventé et breveté un nettoyeur de pare-brise au laser.

On le sait moins, mais Tesla, ce n’est pas seulement une entreprise qui fait des voitures. En effet, le groupe californien sévit aussi dans le domaine des panneaux solaires. D’ailleurs, l’invention que nous vous décrivons ici peut également servir au nettoyage de ces mêmes panneaux afin que la captation solaire demeure optimale.

De quoi s’agit-il ? D’abord précisions d’emblée qu’il n’est pas (encore) question ici de supprimer les essuie-glaces des voitures mais plutôt de leur adjoindre une assistance bien plus efficace que le traditionnel lave-glace à gicleur d’eau.

On parle ainsi d’un dispositif de nettoyage par impulsions au laser des débris accumulés sur des objets en verre comme un pare-brise de voiture ou de camion mais aussi sur tout ce qui touche aux assemblages photovoltaïques.

La technologie consiste en deux faisceaux laser (jumelés à un circuit de détection des saletés), partant du capot de la voiture, en direction du pare-brise. Ces faisceaux se concentrent sur les salissures - le plus souvent des insectes ou déjections diverses - accumulées en route. Une fois neutralisés par irradiation, les déchets sont évacués du pare-brise par les balais d’essuie-glace. Selon certains spécialistes, avec cette technique, les essuie-glaces pourraient même devenir carrément superflus tant elle est efficace (d’ailleurs, ils n’existent pas sur les panneaux solaires).

C’est Phiroze Dalal, spécialiste en imagerie scientifique et industrielle chez Tesla, qui est à la base de cette invention.

Et comme les rayons laser n’ont pas toujours très bonne réputation, l’homme s’est empressé de rassurer tout le monde. "Ces faisceaux laser seront étudiés pour émettre une intensité maîtrisée, qui ne gênera en aucune façon le conducteur. La pénétration du laser sera calibrée à une profondeur inférieure à l’épaisseur de la pièce en verre", a-t-il précisé. Reste à finaliser le projet et à patienter encore un peu pour la commercialisation.