Première grande nouveauté, vous l’aurez constaté sur les images : la M3 adopte les grands naseaux introduits sur la Série 4 et qui suivent naturellement sur la M4. Pas question de s’étendre davantage sur le chapitre stylistique car le cœur du sujet, qui plus est concernant une BMW "M", c’est bien la mécanique !

© BMW

Boîte manuelle et propulsion !

C’était attendu mais c’est maintenant officiel : dans une époque où les boîtes automatiques deviennent quasiment la norme, BMW opte pour une boîte manuelle à six rapports pour le plus grand plaisir des puristes. Elle animera la version de base des M3 et M4, dont le six-en-ligne 3.0 litres bi-turbo délivrera 480 ch… aux roues arrière uniquement ! Vous commencez à comprendre pourquoi il faudra être très attentif au volant de ces sportives ? Et encore plus avec les versions "Competition" dont le moteur est gonflé à 510 ch ! Quoique, pour ces dernières, la boîte automatique à 8 rapports enlèvera une partie du travail, bien qu’on puisse jouer avec les palettes au volant...

© BMW

Bête de circuit

Le lancement aura lieu en mars 2021 et dès l’été, la transmission intégrale arrivera en option pour les versions "Competition". Mais le système M xDrive permettra, une fois toutes les assistances déconnectées, de revenir à 2 roues motrices, mode à utiliser de préférence sur circuit. D’ailleurs, quelques nouvelles options vont plaire aux amateurs de conduite sur piste : le pack M Drive Professional qui libère un mode de conduite "Track" mais aussi le M Race Track Pack composé, notamment, de nouveaux sièges en carbone et des freins M en carbone céramique. Cette dernière option coûte près de… 16.000 €. Mais bon, on sait que les propriétaires de ce genre d’engin sont sûrement à l’aise financièrement. Ils devront dépenser 84.750 € pour la M3 Berline et 91.950 € pour la M3 Competition. Avec moins de portières, ce sera encore plus cher : la M4 Coupé s’échange contre 86.300 € et 93.500 € pour sa variante Competition.

© BMW