Auto-moto Ils en produisent même quatre fois plus que les (nouveaux) moteurs.

En matière de pollution automobile, on parle beaucoup de CO2 (dioxyde de carbone), de NOx (oxyde d’azote) et de particules fines, particulièrement nocives pour la santé (car elles pénètrent très profondément dans l’organisme) et qui ont nécessité, de la part des constructeurs, le recours à des filtres spécifiques, pour les moteurs fonctionnant tant au diesel que, plus récemment, à l’essence.

(...)