Auto-moto Ce sera ça ou payer des milliards d’amendes…

On prête à Carlos Tavares, PDG de PSA, les propos suivants : "Si vous voulez rouler plus vert, il faut payer plus cher. " En réalité, ses mots étaient : "La mobilité propre, comme la nourriture bio, c’est plus cher."

Le chef d’entreprise risque de se mordre lui-même les doigts faute d’avoir anticipé le marché, quasi nargué la fameuse limite des 95 g/km imposée par l’Europe dès 2020 et impétueusement vogué sur la vague des SUV plus énergivores, avec le succès que l’on sait des ventes des Peugeot type 2008, 3008 et 5008.

Et comme presque tous les constructeurs mis à part Toyota se sont rués dans la même brèche, les voilà face à un défi quasi impossible.

On vous a déjà parlé des pénalités infligées par l’UE en cas de non-conformité. Par rapport aux chiffres dont on disposait fin de l’an dernier, elles sont véritablement astronomiques.

Quelques chiffres ? (...)