C’est lors de l’assemblée générale des actionnaires que Luca de Meo a fait cette annonce surprise. Le PDG a expliqué que tous les véhicule du groupe seraient dotés, dès l’an prochain, d’un régulateur de vitesse par défaut qui limitera la vitesse à 180 km/h. Le premier modèle à en être doté sera le SUV Megane électrique, dont la vitesse maxi sera d’ailleurs limitée à 160 km/h pour économiser l’énergie de la batterie. Une pratique courante sur les véhicules électriques.

Le constructeur annonce également l’arrivée d’un Safety Coach, un nouveau système électronique (un de plus !) qui adaptera automatiquement la vitesse en fonction des limites en vigueur (grâce à la reconnaissance des panneaux et la géolocalisation), mais également à l’approche d’un virage ou d’un rond-point. Mais ce n’est pas tout, le système pourra prendre automatiquement le contrôle du véhicule s’il juge l’attention du conducteur trop faible ou en recoupant les données du véhicule avec celles de la météo notamment.

Renault a par ailleurs annoncé pour 2040 la neutralité carbone du groupe, soit dix ans plus tôt qu’escompté initialement.