Extérieurement, le nouveau Compass se modernise sans changer radicalement. On constate les nouveaux phares affinés, les parechocs redessinés et la calandre mieux mise en évidence. A bord, le changement est bien plus évident. Le meuble de bord prend une apparence plus moderne, avec désormais un écran tactile de 8,4’’ à 10,1’’ selon les versions, posé tel une tablette en son centre. Le multimédia est modernisé avec l’adoption du système UConnect5 compatible Android Auto et Apple CarPlay.

© Jeep
L’ensemble des commandes sont également plus élégantes, et le conducteur dispose désormais de compteurs numériques affichés sur un écran de 12,3’’. Le SUV américain – fabriqué en Italie pour l’Europe depuis l’an dernier – en profite également pour enrichir son armada d’aides à la conduite de tout le nécessaire (maintien de voie actif, cruise control adaptatif, reconnaissance des panneaux routiers…) pour permettre une conduite autonome de niveau 2 (autonomie partielle, avec conducteur attentif) lorsque la situation le permet.

© Jeep
Côté moteur, c’est la version 4xe hybride rechargeable qui constitue désormais le fer de lance du modèle. Elle est proposée en deux déclinaisons, de 190 ou 240 ch combinés (lorsque les moteurs essence et électrique travaillent ensemble). A leurs côtés se trouvent les moteurs essence 1.3l GSE de 130 et 150 ch et le 1.6l diesel de 130 ch. La gamme compte en outre 5 niveaux de finition : Sport, Longitude, Limited, S et Trailhawk. Les prix débutent à 28.490€ en essence ; 44.590€ en hybride rechargeable.