Auto-moto 56 % des utilisateurs de voitures électriques ignorent s’ils rechargent leur véhicule en électricité verte ou non.

Alors que le 97e salon de l’automobile touche à sa fin, la voiture électrique fait figure de principale alternative aux véhicules thermiques. Au vu des derniers chiffres d’immatriculation en la matière, les gens semblaient demeurer très frileux par rapport à l’électricité. En 2018, on avait immatriculé chez nous 3 600 véhicules électriques (contre 2 713 en 2017), ce qui représentait… 0,66 % du marché. C’était moins que pour le gaz naturel : 4 000 ventes CNG. Les hybrides représentaient, pour leur part, 4,53 % du marché en 2018.

Pourtant, l’industrie automobile mise beaucoup sur l’électrification des modèles à l’avenir, se mettant même quelque peu en difficulté en investissant des sommes colossales dans ce secteur.

(...)