BRUXELLES Le Salon International de l'Automobile de Bruxelles fête sa 80ème édition mais ses 100 ans d'existence. C'est en 1902 que le Salon est né.

Le Salon 2002 sera ouvert au public du 17 au 27 janvier, en semaine de 10 à 20 h, les week-ends de 10 à 18 h 30. Répartis sur 13 palais, plus de 114.000 m y seront dédiés à la voiture, à la moto et au cycle, ainsi qu'à leurs accessoires, pièces et équipements.

Le mercredi 16 janvier, les professionnels pourront visiter le Salon en avant-première de 10 h à 18 h. L'accès sera également possible au public, mais moyennant un prix d'entrée (nettement) plus élevé: 20 € (807 FB). Les autres jours, le prix d'entrée sera de 9,50 € (383 FB) pour les adultes et de 4,75 € (192 FB) pour les enfants de 6 à 12 ans (gratuit en-dessous de 6 ans).
Vous trouverez plus de renseignements sur le site Internet de la Febiac (febiac.be). Et pour tout savoir, réservez déjà notre volumineux supplément gratuit Salon de l'Auto, qui paraîtra dans la DH du 15 janvier.

7 jours pour réfléchir

BRUXELLES Nombre de marques automobiles ne font plus de ventes directes au Salon ou offrent les mêmes conditions chez leurs concessionnaires officiels. Sachez surtout que signer un bon de commande au Salon ou en-dehors n'a pas les mêmes conséquences sur le délai de réflexion.
Le bon de commande est un vrai contrat qui lie les deux parties. Ce n'est pas un banal bout de papier. Il faut y indiquer, notamment, toutes les caractéristiques importantes du véhicule, la date précise de livraison, le prix définitif et, si c'est le cas, que la vente est soumise à l'octroi d'un financement.

Sauf si vous avez payé la totalité du prix sur place, vous disposez d'un délai de réflexion de 7 jours ouvrables qui commence le lendemain du jour de la signature (le samedi est considéré comme jour ouvrable) mais uniquement si vous avez conclu l'achat en dehors du show-room du vendeur, au Salon notamment. Dans ces sept jours, vous avez alors droit de renoncer à l'achat, en avertissant le vendeur par lettre recommandée à la poste. Test Achats conseille de bien vérifier que le bon de commande signé au Salon indique bien le lieu réel de l'achat et non le siège social du vendeur.

B.F.

Le plan du salon en format PDF