Alors que l’arrivée de la voiture électrique et sa chère technologie semblait condamner le segment A, celui des petites citadines ; il semblerait que tous les constructeurs ne soient pas près à l’abandonner si facilement. Après Toyota qui annonçait sa future Aygo via un concept alléchant, c’est maintenant Seat qui confirme son intention d’y revenir à moyen terme. Mais il faudra abandonner l’idée que 'petite voiture' signifie 'voiture pas chère'.

Car si le constructeur espagnol prévoit l’arrivée d’une descendante aux Arosa et Mii, affirmant ainsi sa volonté de 'rendre la mobilité électrique accessible à tous, et rencontre les objectifs du Green Deal', il annonce aussi estimer son prix de vente à '20-25.000€'. Une somme rondelette pour une gamme où le client est habitué à payer 10 à 15.000€.

La marque ne précise pas encore où sera produit le modèle, mais il y a fort à parier que, comme auparavant, il sera partagé avec les autres marques de sa maison mère, Volkswagen et Skoda.