Depuis qu’ils sont autorisés à rouvrir, les garages ne désemplissent pas. C’est ce qui semble ressortir des chiffres publiés par l’asbl Car-Pass qui montrent une hausse sensible du nombre de relevés kilométriques depuis le 11 mai dernier.

Début mars, environ 35.000 relevés étaient effectués chaque jour de semaine. Avec le confinement ayant forcé les garages à travailler au ralenti ou à simplement fermer leurs portes, ce chiffre est tombé à environ 6.000 relevés quotidiens au cœur du confinement, avant de remonter progressivement depuis le début du mois de mai avec l’assouplissement des mesures.

La courbe s’accentue sensiblement depuis le 11 mai dernier, date de réouverture des ateliers d’abord pour le B2B puis pour les particuliers 7 jours plus tard, avec des chiffres environ 30% plus élevés qu’en temps normal et un pic à près de 47.000 relevés le lundi 11 mai. Des chiffres principalement dus à la transition entre les pneus hiver et les pneus été selon l’asbl.

© CarPass

Pour rappel, lors de chaque intervention dans un atelier agréé, centre de contrôle technique ou centrale de pneus, le kilométrage de tout véhicule est relevé et introduit dans la base de données centrale de Car-Pass. Cela permet de détecter toute fraude au compteur kilométrique, en s’assurant qu’il n’y ait pas d’anomalie lors des relevés successifs, par exemple avec un kilométrage qui serait inférieur à celui du relevé précédent.

Quasiment aucun Car-Pass délivré

Dans le même temps, les chiffres de délivrance du Car-Pass proprement dit, indispensable pour la vente d’un véhicule, reflètent la fermeture des centres de contrôle technique responsables de l’émission du document. Entre le 18/03 et le 20/04, pratiquement aucun Car-Pass n’a été émis. Depuis le 4 mai dernier, la situation est progressivement revenue à la normale.

© CarPass