4,6 mètres de long, presque 1,9 de large et 1,62 de haut : voilà les solides dimensions du nouveau Skoda Enyaq, qui prend ainsi place dans la gamme entre les Karoq et Kodiaq existants. Visuellement, l’Enyaq ne recèle pas vraiment de surprise. Son style est pleinement empreint des codes Skoda que nous avons pu voir sur les derniers produits de la marque, Octavia en tête. On retrouve donc des traits plutôt tendus, des feux horizontaux débordant sur le hayon à l’arrière et des flancs aux traits creusés. La face avant est indubitablement la partie qui interpelle le plus, avec sa grande calandre plate (le refroidissement étant moins primordial que sur une voiture thermique) qui peut se faire… lumineuse sur les finitions les plus haut de gamme !

© Skoda

Taillé pour un usage résolument familial grâce à son grand coffre de 585 litres, l’habitacle de l’Enyaq étonne par le choix des habillages utilisés, faits notamment de matériaux recyclés et de laine. La présentation est assez conforme aux standards Skoda, mais l’écran d’infodivertissement central a encore été élargi pour atteindre désormais 13 pouces de diagonale sur la version la mieux lotie.

© Skoda

Choix complet

Comme attendu, l’Enyaq partage ses dessous avec la Volkswagen ID.3, et peut à se titre se targuer d’offrir une gamme complète de batteries et de motorisations. Ce sont les motorisations de 180 et 204 chevaux qui ouvriront le bal lors de la commercialisation au printemps prochain, avec deux possibilités de batteries : 58 kWh pour la première, et une autonomie annoncée à 390 km ; 77 kWh et 510 km pour la seconde. La gamme s’étoffera ensuite rapidement de motorisations plus puissantes de 265 et 306 chevaux, mais aussi d’une déclinaison d’entrée de gamme de 150 ch associée à une petite batterie de 52 kWh qui autorisera des balades de 340 km. Toutes les batteries seront bien sûr capables d’avaler des charges à forte puissance (jusqu’à 125 kW) pour récupérer de précieux kilomètres très rapidement, notamment sur les bornes du réseau Ionity duquel Skoda est désormais partenaire.

Les prix ne sont pas encore connus mais devraient être assez proches de ceux du Kodiaq, avec une version d’appel sous les 40.000€.

© Skoda