Baptisées Les rétroberlines du Viroin, cette initiative permet aux visiteurs de prendre place à bord de berlines de 1934 à 1957 spécialement aménagées pour leur faire découvrir les lieux emblématiques des récits de l’auteur. Au moment où la voiture démarre, une courte introduction à Arthur Masson et son œuvre est diffusée sur deux écrans intégrés dans le véhicule. Une séquence présente ensuite la voiture dans laquelle les passagers ont embarqué. La Citroen Traction et son incroyable histoire, les luxueuses mais méconnues Hotchkiss… Durant 1h30, des séquences déclenchées automatiquement par GPS racontent brièvement l’histoire du village traversé, son éventuelle évocation, de possibles anecdotes cocasses qui lui seraient liées, le tout saupoudré d’images d’époque type cartes postales ou plus récentes, tout cela sur les 34 kilomètres de la Route Arthur Masson. Les chauffeurs-guides sont également formés pour répondre aux questions éventuelles des visiteurs.

Les Rétroberlines du Viroin sont accessibles dès à présent sur réservation, de 10h à 18h weekend et jours fériés, et 7j/7 en juillet août. La balade coûte 120€ en Traction 11B ou 150€ en Hotchkiss.

© EAM