Elon Musk, le charismatique patron de Tesla, semble en passe de tenir parole en proposant une voiture 100% autonome d’ici la fin de l’année. Cette technologie est désormais en phase de test grandeur nature auprès de clients triés sur le volet. Et on en connait déjà le prix : ce sera 10.000 dollars en Amérique.

L’option Full Self Driving (FSD) attendue fébrilement par les utilisateurs les plus geeks de Tesla s’apprête à devenir une réalité. Ce dispositif qui rendra les voitures entièrement autonomes est en phase de tests Beta auprès d’un panel d’utilisateurs sélectionnés, et sa disponibilité devrait être étendue d’ici la fin de l’année. Elon Musk a toutefois annoncé un déploiement « extrêmement lent et prudent ».

Tesla facturera cette option 10.000$, soit 8.500 euros environ, aux utilisateurs qui souhaiteront l’utiliser. Mais si le constructeur parle de Full Self Driving, le conducteur restera néanmoins responsable en tout temps de son véhicule, et devra donc rester attentif au trafic et être prêt à reprendre la main à tous moments.

Et c’est bien là le problème : que le conducteur s’en remette intégralement au système et vaque à d’autres occupations, n’étant dès lors pas prêt à réagir en cas de défaillance. A en croire le nombre de vidéos en tous genres qui fleurissent sur Internet, certains usagers profitent déjà de l’actuel système Autopilot pour se défaire complètement de la conduite sur autoroute.

Quoi qu’il en soit, n’espérez pas trop profiter de ce système rapidement chez nous. L’automatisation de niveau 4 dont il relève n’en est pour l’instant qu’aux phases de tests à l’échelle de l’Union Européenne, et la législation l’encadrant ne devrait pas être à jour avant la fin des années 2020. Patience donc…