Voilà quelques semaines, le PDG de Renault Luca de Meo annonçait la fin programmée de la Twingo, argumentant qu’il était désormais trop compliqué d’être rentable sur ce segment en respectant toutes les nouvelles normes. Par ailleurs, la Ford Ka a déjà quitté l’Europe sur la pointe des pieds, Opel a supprimé les Adam et Karl de son offre, Skoda et Seat ont fait de même avec leurs Citigo et Mii, et les Citroën C1 et Peugeot 107 en fin de carrière ne devraient pas avoir de descendance directe.

© Toyota
Toyota continue en revanche à croire au potentiel du segment A, et confirme qu’un nouveau modèle "continuera de jouer le rôle de point d’entrée à la gamme Toyota" en Europe. Ce modèle s’appuiera sur la plateforme modulaire GA-B, déjà utilisée par la nouvelle Yaris (fraîchement élue Voiture de l’Année) avec laquelle elle partagera de nombreux composants dans un souci de réduction des coûts. L’objectif est de produire 500.000 voitures sur la plateforme GA-B en Europe.

La marque ne précise cependant pas la date d’arrivée de ce nouveau modèle.