La nouvelle CLK proposée en version CDI

LYON CLK 270 CDI. Le logo, apposé sur la malle arrière de notre voiture d'essai, ne trompe pas: ce nouveau grand coupé Mercedes cache bel et bien un moteur Diesel sous son capot. Peugeot avait déjà osé franchir le pas avec la 406 Coupé, mais les constructeurs allemands étaient encore réticents: et si la présence d'une telle mécanique ternissait l'image de sportivité qui sied à toute voiture deux portes au caractère dynamique!? Pourtant, vu le succès du diesel en Europe, il était évident que les spécialistes de la question que sont Mercedes ou BMW allaient proposer cette alliance contre nature un jour ou l'autre. Une fois de plus, la marque à l'étoile est la première à agir. Mais vous verrez, sa principale concurrente s'y mettra aussi. Après tout, VW et Audi proposent bien des TDI dans leurs cabriolets, alors...

En Belgique, l'importateur Mercedes estime même que l'unique moteur Diesel du CLK, pourtant un 2,7 litres de 170 chevaux (sans doute officiellement 163 en Belgique, pour des raisons fiscales), devrait représenter environ 50% des ventes du nouveau coupé. Du moins l'année prochaine, car elle ne devrait pas apparaître avant janvier 2003, contrairement à ses soeurs roulant à l'essence, disponibles dès maintenant. Il faut dire que cette mécanique donne entière satisfaction. Comme toujours chez Mercedes, l'insonorisation et l'isolation aux vibrations ont été particulièrement soignées et les oreilles non averties pourraient facilement se croire à bord d'une voiture essence. De plus, le couple exceptionnel de cette mécanique CDI permet d'obtenir des performances de tout premier plan (230 en pointe et 0 à 100 en 9,2 secondes!) et des reprises qui feront pâlir d'envie bien des conducteurs de coupés essence de plus de 200 chevaux!

Plus grand

A part la présence de ce moteur CDI, rien d'exceptionnel à signaler. Le nouveau CLK est toujours basé sur la plate-forme de la Classe C, mais se rapproche encore plus des dimensions et du style d'une nouvelle Classe E, en prenant 7 centimètres en longueur, deux en largeur et 4 en hauteur. L'habitabilité est donc en progrès et permet à quatre adultes de voyager à l'aise. Le coffre est également gigantesque (435 litres) et peut être agrandi grâce à des dossiers de sièges arrière pouvant être rabattus assez facilement. L'accès aux places arrière, en revanche, pourrait être facilité en adoptant un système de glissière sur les sièges avant. Nul n'est parfait! Dommage car, pour le reste, Mercedes réalise quasiment le sans-faute, avec un habitacle d'une qualité remarquable, une position de conduite parfaite et un confort étonnant pour un coupé. Il faut dire que les ingénieurs de la marque n'ont pas voulu faire du CLK un jouet sportif, même si sa tenue de route est très saine. De toute façon, avec tous les équipements de sécurité embarqués, il faut vraiment être distrait ou très maladroit pour se faire mal avec ce genre de voiture!

Mais tout cela n'est bien sûr pas donné: 39.930 € TVAC en version de base, la 240 de 163 chevaux, en attendant la 200K, qui sera également déclinée en version à injection directe dès que l'essence sans soufre sera disponible dans notre pays. Le prix d'une certaine idée du luxe!