Selon Deloitte, les voitures électriques totaliseront dès 2030 31,1 millions de ventes par an, ce qui pourrait représenter 32% du total du parc automobile mondial. Les véhicules thermiques (essence, diesel et hybrides « simples » ont quant à eux connu un pic en 2017 et devraient continuer à être populaire jusqu’en 2025, année à partir laquelle leurs ventes devraient décliner rapidement.

Cependant, Deloitte annonce d’importantes disparités selon la localisation dans le Monde. En effet, il se vendra beaucoup plus d’électriques en Chine (48%) qu’en Europe (27%) ou qu’aux Etats-Unis (14%). Evidemment, les mesures prises pour lutter contre les émissions locales de CO2 favoriseront cette conversion du marché qui, bien que les prévisions de Deloitte s’arrêtent à 2030, devrait connaître encore un pic un peu plus tard, notamment si la Grande-Bretagne maintien son plan d'interdiction de ventes de voitures thermique dès 2035.