Auto-moto Le marché européen fléchit sensiblement et la Belgique suit le mouvement.

Le marché automobile est en pleine transformation. Très clairement, l’acheteur ne sait plus trop vers quel modèle se diriger, et surtout quel type de motorisation choisir. Ceux qui ne sont pas obligés de changer - pour être en ordre question pollution - préfèrent garder encore un peu leur ancienne voiture et donc reporter l’achat d’une nouvelle.

Est-ce cette tendance attentiste qui est à la base du recul général des ventes de voitures en Europe ?

(...)