Baptisé Rubicon 392, ce Wrangler hors du commun s’équipe du "vieux" V8 6.4l d’origine Chrysler. Celui-là même qui équipe les Dodge Charger, Challenger ou encore Durango SRT. Sa puissance est un peu assagie, mais avec 470 chevaux et 640 Nm sous le capot, il apporte des performances jamais vues au tout-terrain : les accélérations de 0 à 100 km/h sont désormais atteintes en 4,5 secondes !

© Jeep
Evidemment, l’ensemble du châssis et des solutions mécaniques ont été adaptées en conséquence, notamment la boîte de vitesses automatique à 8 rapports qui s’équipe de palettes au volant, ou les gros pneus et les suspensions revues qui améliorent encore les capacités hors-pistes du Wrangler. Dans la même optique, la transmission intégrale a été optimisée et renforcée. Côté style, ce Rubicon 392 se distingue notamment par sa garde au sol rehaussée, ses grandes roues de 33 pouces, et son capot bombé et ajouré.

Quant au fameux "mais" de l’introduction, vous pouvez vous en douter : ce Wrangler n’a aucune chance d’être vendu en Europe, bien que la marque n’ait encore rien annoncé à ce sujet.

© Jeep