Le Grand Cherokee adopte le nouveau style Jeep, et se calque sans surprise sur la version Grand Cherokee L dévoilée un peu plus tôt, mais réservée au marché nord-américain. Construit sur la même plateforme, le nouveau modèle mesure toutefois près de 30 cm de moins et renonce à sa troisième rangée de sièges.

L’habitacle soigne son apparence avec un look qui marie le moderne au classique, alliant un bel écran tactile de 10,1 pouces au centre, et même un second de 10,25 pouces pour le passager en option, à des commandes de clim et des raccourcis physiques, plus pratiques en conduisant. A cela s’ajoute un tableau de bord numérique, doublé d’un affichage tête-haute dans le pare-brise. Le système multimédia UConnect 5 assure bien entendu la connectivité avec Apple CarPlay et Android Auto.

© Jeep

Hybride passe-partout

Le Grand Cherokee fera de sa motorisation hybride rechargeable 4xe son fer de lance en Europe. Comparable à celle du Wrangler 4xe, celle-ci associe un moteur 2.0l essence à une motorisation électrique pour délivrer une puissance totale combinée de 375 ch. La modeste batterie de 17 kWh limite l'autonomie en mode tout-électrique à 40 km.

© Jeep
Dans tous les cas, la transmission 4x4 est bien sûr disponible. Les capacités de franchissement sont d’ailleurs identiques à celles des autres versions, notamment les traversées de gués d’une profondeur de 61 cm pour la finition Trailhawk, la plus douée loin du bitume. Le dispositif électronique Selec-Terrain, qui permet de faire varier les lois des différents organes (direction, motricité, ESP…) selon la nature du terrain rencontré, est bien sûr proposée, tout comme la suspension Quadra-Lift qui s’adapte automatiquement aux conditions routières. Ce nouveau Grand Cherokee n’est toutefois plus un 4x4 permanent, puisque l’essieu avant est découplé lorsqu’il n’est pas nécessaire, permettant de réduire la consommation.

Le Jeep Grand Cherokee 4xe sera commercialisé chez nous en début d’année prochaine.

© Jeep