Le nouveau Jeep Grand Cherokee puise son inspiration dans les traits du nouveau Wagoneer. Cela signifie un style plus musclé que le modèle précédent, avec une face avant au dessin plus horizontal et un jonc chromé qui ceinture la caisse, soulignant les vitres latérales et la lunette arrière. Notons toutefois que Jeep n’a pour l’instant livré que les images de la nouvelle variante L, à 6 ou 7 places, qui sera réservée au marché nord-Américain. En Europe, nous aurons une version 5 places plus classique et à la partie arrière probablement moins massive que sur le modèle ci-contre.

© Jeep
Dans les deux cas, le modèle devrait encore monter en gamme. Si l’on en croit les quelques clichés de l’intérieur dévoilés, l’ambiance semble résolument premium et moderne, avec notamment un large écran façon tablette pour le système multimédia et des compteurs numériques. Et côté technologie, la conduite autonome de niveau 2 sera de la partie.

© Jeep

Hybride rechargeable et tout-terrain

Mais bien sûr, parce qu’il s’agit d’une Jeep, le nouveau Grand Cherokee avance déjà des caractéristiques de franchissement au-delà de la mêlée grâce notamment au dispositif Selec-Terrain qui permet d’adapter le comportement à la nature de la surface rencontrée. L’Américain repose sur une nouvelle architecture qui devrait optimiser ses données de consommation, de sécurité et de fiabilité, et conservera également sa suspension pneumatique pour un confort de haut niveau.

© Jeep
Jeep n’a pas encore dévoilé l’éventail de motorisations de son nouveau modèle, mais la figure de proue dans nos contrées devrait être la motorisation hybride rechargeable 4xe. Probablement similaire à celle qui équipe désormais le Jeep Wrangler, forte de 380 chevaux. Tout cela sera confirmé pour le lancement européen, qui n’interviendra vraisemblablement pas avant la fin de cette année…au mieux.

© Jeep