Les constructeurs ont beau redoubler de fantaisie au moment d’habiller leurs nouveaux modèles de couleurs de lancement spéciales (Vert Olivine sur la Peugeot 308, Orange Valencia pour le Renault Arkana, Competition Yellow pour la BMW M4…), les couleurs réellement plébiscitées par les acheteurs sont bien plus sages.

Ainsi, selon l’entreprise américaine Axalta, spécialisée dans le développement de peintures pour les transports, le blanc serait la couleur la plus populaire du monde au cours de l’année écoulée, avec 35% des ventes, une constante depuis 2011. Suivent ensuite le noir et le gris, à égalité à 19%, et l’argenté, à 9%. Au total, le blanc, le noir et les variantes de gris représentent donc 82% de l’ensemble des voitures vendues dans le monde !

L’exception européenne

L’Europe est toutefois le seul continent où le blanc ne domine pas. Avec 27% de parts de marché, c’est bien le gris que préfèrent les automobilistes européens, devant le blanc (23% PDM) et le noir (22% PDM). Le bleu, quatrième, ne récolte que 11% des suffrages.

Notons encore que plus la voiture est grosse et/ou chère, moins les couleurs sont variées. Ainsi, si blanc, noir et gris ne représentent "que" 66% des ventes dans le segment compact en Europe, leur part de marché grimpe à 72% pour les SUV et pick-up, et 77% sur les segments de luxe.