Batibouw 2022: plus petites et plus chères, la difficile reprise des maisons clé sur porte

Face à la flambée des prix, clients et constructeurs revoient leurs plans.

Van Hoof Thibaut
Batibouw 2022: plus petites et plus chères, la difficile reprise des maisons clé sur porte
©Bernard Dumoulin
Vu la situation actuelle sur les marchés, ce salon Batibouw se déroule dans une ambiance bien spéciale, entre le bonheur de reprendre du service après plus de deux ans d'arrêt, et les nombreuses interrogations sur le pouvoir d'achat des Belges. Finalement, que reste-t-il de la brique que nous avons dans le ventre ? Elle semble plus timide et plus petite, quand on se penche sur le marché de la construction clé sur porte. Si les carnets de commandes sont encore bien remplis du fait de l'explosion du nombre de commandes après le premier confinement, les choses se calment et les Belges...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet

Les articles les + lus