Cette édition virtuelle de Batibouw sera évidemment différente des autres années mais elle pourrait bien être aussi fructueuse, voire plus ? En effet, lors de son inscription gratuite dès le 27/02, chaque "visiteur" devra renseigner ses centres d’intérêt, ses projets et ses envies à l’aide de mots-clés. "En fonction des réponses données par celui-ci, des produits, des solutions et des marques leur seront suggérés et ils pourront choisir vers quel exposant se tourner afin d’interagir ensemble en direct par vidéoconférence, par tchat écrit ou encore de fixer un rendez-vous ultérieur", expliquent les organisateurs qui promettent "une plate-forme intuitive". Et on musardera en quête de nouveautés et de bonnes solutions en photos et en vidéos.

En fait, ce sera comme atteindre directement le bon hall, le bon espace thématique et les bons stands sans se perdre dans l’immensité de Brussels Expo. Les interactions entre exposants et visiteurs seront possibles durant toute la durée du salon, du 27 février au 7 mars inclus mais les informations partagées par les exposants seront disponibles sur la plateforme en ligne jusqu’à la fin du mois de mars.

Cette année, trois thèmes vont rythmer le salon : tout ce qui concerne l’eau, l’habitat flexible et la digitalisation, le maître mot de cette dernière année… Des thèmes qui se déclineront à travers de nombreux webinaires, c’est-à-dire des vidéoconférences gratuites auxquelles il suffira de s’inscrire, la liste étant accessible via le site de Batibouw. D’autres conférences sur des sujets d’intérêt comme les nouvelles normes d’isolation seront organisées.