Batibouw

Noyé dans le durable ? Inutile, désormais, de se demander si la construction durable fait partie des thèmes de Batibouw


BRUXELLES Elle est gravée dans le marbre d’un secteur qui n’a de toute façon guère le choix : l’agenda européen nous donne rendez-vous en 2020, date à laquelle nos logements et constructions neuves devront être "presque zéro énergie".

D’une région à l’autre, ces objectifs seront plus ou moins anticipés. Puisque le ton est donné, les acteurs de la construction s’organisent : les palais 10 et 12 de Batibouw, dédiés aux innovations et à la construction durables, permettent de mesurer l’écart existant entre la plupart des logements actuels et une construction à l’image des ambitions européennes : matériaux de plus en plus performants dans l’isolation, essor des habitats passifs, production d’énergies renouvelables combinées, amélioration des systèmes de chauffage et ventilation existants. De la tuile photovoltaïque au béton cellulaire en passant par l’éventail de solutions offertes par l’éco-construction, un autre secteur en devenir, il n’y a que l’embarras du choix. Au point que la difficulté, désormais, est surtout de bien hiérarchiser l’argent investi.

Tout n’est pas de première nécessité, et le surcoût de la construction durable reste d’actualité. En général, plus les technologies sont neuves, plus elles coûtent, et moins elles sont subsidiées par les pouvoirs publics.

A ce titre, l’isolation reste le socle de toute démarche alliant bénéfices à long terme et garantie d’investir à bon escient. Pour tout le reste, Batibouw peut servir de réservoir à idées pour ceux qui ont les moyens, de piqûre de rappel pour les autres : le futur de la construction est définitivement durable, en dépit des freins liés à la crise. On sait maintenant que l’écart de valeur immobilière entre des habitats performants énergétiquement et les autres va augmenter, du moins un certain temps, en suivant le rythme imprégné par les autorités : les certificats PEB sont là pour en témoigner, tout comme les cahiers de charge de plus en plus contraignants en matière énergétique.

© La Dernière Heure 2013