Alors qu’on approche de la fin du salon Batibouw 2021, l’heure est au premier bilan. Après les couacs du premier week-end, la semaine s’est déroulée sans accroc majeur, et les visiteurs semblent apprécier cette version virtuelle du salon. “Depuis lundi, 23.000 visiteurs uniques se sont connectés à notre plateforme, indique Frédéric François, directeur de Batibouw. Nous remarquons que les visiteurs sont au rendez-vous et se connectent principalement l’après-midi et en soirée. C’est assez positif pour une première édition en ligne et vu les problèmes du premier week-end. En effet, nous avons enregistré plus de 40.000 visites sur notre site internet quand nous avons dû fermer la plateforme pour régler les problèmes techniques.

Un faux départ qui ne permettra certainement pas d’atteindre les 150.000 visiteurs espérés. “Ce sera en effet compliqué, mais nous tablons encore sur un total d’environ 100.000 visiteurs d’ici la fin du week-end. Il faut savoir aussi que je vous parlais de 23.000 visiteurs uniques. Certains reviennent plusieurs fois, et la majorité des visites se font avec deux personnes derrière l’écran. Nous pouvons donc dire que nous avons atteint près de 30.000 personnes depuis lundi.

Et malgré les deux journées perdues, pas question de prolonger le salon, mais… “Nous avions initialement prévu de garder la plateforme accessible durant tout le mois de mars, mais sans la possibilité d’entrer en contact direct avec les exposants, rappelle-t-il. Mais nous avons décidé de laisser la plateforme ouverte jusqu’à la fin de l’année. Cela permettra aux visiteurs de continuer à visiter les stands et à prendre des renseignements tout en demandant des informations ou des rendez-vous aux exposants.

Et pour le salon 2022 ? Même si comparaison n’est pas raison, surtout dans ce cas-ci, on se rappelle que le salon 2020 avait attiré 187.000 visiteurs (mais il avait été raccourci de deux jours et avait été influencé par le début de la pandémie) et 257.000 visiteurs en 2019. “Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Les visiteurs attribuent une note moyenne de 4,3/5 à la plateforme. C’est positif. Pour l’année prochaine, nous tablons sur une édition hybride, entre salon physique et virtuel.