Consommation Recupel lance une nouvelle plateforme pour valoriser les vieux PC, GSM et autres appareils défectueux.

À l’instar des Belges qui conservent de vieux smartphones obsolètes ou défectueux au fond de leurs tiroirs, les entreprises stockent une impressionnante quantité d’appareils électroniques défectueux. Recupel estime ainsi que chaque entreprise stocke pas moins de 200 kg de déchets électroniques.

C’est pourquoi, à l’occasion de la Journée internationale des déchets électroniques, l’ASBL Recupel lance Smartloop : un marché en ligne pour les appareils électroniques usagés des entreprises et organisations qui réunit l’offre et la demande.

Sur la plateforme , les entreprises et les organisations peuvent proposer gratuitement leurs appareils électroniques usagés. Les collecteurs agréés font alors une offre. L’entreprise peut ainsi obtenir le meilleur prix et décider à qui elle cédera ses appareils. Une fois qu’elle a choisi un collecteur, les deux parties fixent la date et le lieu de l’enlèvement via la fonction de chat. "Si une entreprise propose un volume très important ou s’il s’agit d’appareils contenant une grande quantité de matériaux précieux, tels que des ordinateurs portables ou de vieux GSM, elle pourra peut-être même récupérer de l’argent. Dans le cas contraire, elle devra logiquement payer pour les frais de transport et de traitement. De cette manière, les prix sont toujours conformes au marché et négociés directement avec le collecteur. Les règles du marché libre s’appliquent, Recupel n’intervient jamais" , explique Hederik Tijs, Chief Operating Officer de Recupel.

Les appareils ainsi collectés pourront connaître une seconde vie, qu’ils soient recyclés ou réutilisés s’ils sont quelque peu dépassés mais encore en état de fonctionnement. Recupel peut ainsi garantir que leurs appareils sont traités de manière légale et que les composants et matières premières précieux sont réutilisés au maximum pour de nouveaux appareils.

"Smartloop permet aux entreprises de se défaire de leurs déchets électroniques rapidement, simplement et de manière pratique. L’élimination des substances nocives présentes dans les appareils et la récupération des matières premières sont effectuées correctement par des centres de traitement agréés. Le tout à un prix conforme au marché. Les collecteurs agréés y trouvent une source de revenus supplémentaire, tandis que les appareils électroniques dormants rejoignent le flux de recyclage et sont par conséquent également rapportés" , conclut Peter Sabbe, CEO de Recupel.