Avons-nous le pied marin ?

Paul Vandenabeele

BRUXELLES Pieds et jambes ?

Ces membres-là permettent à l’être humain de tenir en équilibre sur le sol, de maîtriser parfaitement les mouvements nécessaires à un déplacement sans chute.

Cette expression signifie donc que le pied marin permet à certains plus qu’à d’autres d’être à l’aise sur des surfaces en mouvement, telle que sur un navire tanguant sous les flots.

Cela veut donc dire être à l’aise sur un bateau en mer, y garder donc notre équilibre et ne pas y souffrir du mal de mer.

Par extension, note le site Web expressio.fr, et par opposition à ceux qui vomissent tripes et boyaux dès qu’ils sont à bord d’un navire qui remue un peu, celui qui a le pied marin est celui qui profite imperturbablement du bonheur d’être sur les flots, quelles que soient les conditions de mer.

Selon Furetière, homme d’Église, poète, fabuliste, romancier et lexicographe français du XVIIe siècle, cette expression date de la deuxième moitié du XVIIe siècle.

© La Dernière Heure 2009.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be