D'où vient la popularité de la convivialité ?

Paul Vandenabeele

BRUXELLES C’est à Brillat-Savarin, magistrat et célèbre gastronome français du XVIIIe siècle que l’on doit la popularisation du mot convivialité (gaieté légère, caractère positif des relations entre personnes).

Ce mot a été inventé par lui, précise Jean-Pierre Corbeau, professeur de sociologie de la consommation et de l’alimentation à l’université de Tours.

Il désigne dans son esprit le plaisir de vivre ensemble, de chercher des équilibres nécessaires à établir une bonne communication, un échange sincèrement amical autour d’une table.

La convivialité correspond au processus par lequel on développe et on assume son rôle de convive, ceci s’associant toujours au partage alimentaire, se superposant à la commensalité.

Toute sa vie, il fut un épicurien ayant le goût des réunions joyeuses et des festins.

Sa publication la plus célèbre – c’est un ouvrage, un code de gastronomie, un traité de science culinaire – est la Physiologie du goût.

© La Dernière Heure 2009.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be