D'où viennent les attaches élastiques ?

Paul Vandenabeele

BRUXELLES C’est grâce à l’inventeur Anglais Thomas Hancock qu’en 1820 les attaches en élastique ont vu le jour, note le livre Web des inventeurs.

Elles étaient conçues pour l’habillement, entre autres pour des gants, des bretelles, des chaussures et des bas.

Il a produit ses attaches élastiques en coupant des bandes du caoutchouc de Para (caoutchouc d’excellente qualité) à partir de bouteilles.

Ayant gaspillé beaucoup de matière première en utilisant ce processus, il décida d’innover avec une méthode pour réutiliser les extrémités lâches du matériel.

En fait, il a découvert que la plasticité du caoutchouc était augmentée suite à la mastication de celui-ci et que cela permettait la mise en forme du produit ultérieurement.

Pour information complémentaire, ce matériau (traduction au Pérou : le bois qui pleure) peut être obtenu par la transformation du latex naturellement sécrété par certains végétaux (l’hévéa, le guayule…) ou de façon synthétique.

© La Dernière Heure 2009.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be