D'où vient le signe @ ?

Paul Vandenabeele

BRUXELLES Jusqu’au XIXe siècle, l’arrobase – @ -, aussi appelé arobase, arrobe, arobas, arrobas, servait aux commerçants pour la vente à l’unité.

D’après une étymologie populaire, ce symbole proviendrait de la contraction du terme typographique a rond bas (bas pour bas-de-casse, caractère minuscule).

Une hypothèse prétend qu’il s’agit d’une ancienne ligature latine pour ad (près de, à, chez), la boucle rappelant celle d’un d en onciale.

C’est au Moyen Âge que les moines copistes l’auraient employé pour la première fois.

Et dès 1972, l’ingénieur Ray Tomlinson va s’en servir dans les adresses courriels (il est l’inventeur des courriers électroniques).

Comme il était certain de ne pas le retrouver dans le nom d’un internaute, dans un nom commun, dans un nom de domaine, c’est devenu le séparateur idéal, un séparateur absent de tous les alphabets traditionnels.

Son nom officiel est a commercial, en anglais at (chez) et chez nous arobas.

© La Dernière Heure 2009.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be