D'où vient le biberon sans air ?

Paul Vandenabeele

BRUXELLES C’est Jean St-Germain, un inventeur Québécois, qui, à l’âge de 16 ans, en 1953, a inventé le biberon sans air (dont le nom vient du latin bibere, boire).

Après avoir vu sa belle-sœur taper dans le dos de son bébé (l’attente du rot fait partie du cérémonial de l’après repas), il prit une balloune avec un trou au bout pour que le lait puisse sortir.

Mais la balloune n’étant pas assez extensible, il décida de prendre un condom.

Il vendit par la suite son invention à un homme d’affaire d’Ottawa (entreprise Playtex, connue aussi pour l’introduction du soutien-gorge cœur-croisé) pour la somme de 1.000 dollars.

À noter que si l’on excepte les objets d’usage domestique (pots et cuillères) qui furent parfois employés pour allaiter les bébés, les premiers biberons étaient des cornes de vache percées. Il s’agissait d’une corne nettoyée dont le bout était percé pour y fixer une tétine (morceau de cuir cousu…).

© La Dernière Heure 2009.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be