D'où vient le poumon aquatique ?

Paul Vandenabeele

BRUXELLES Avant l’invention de la bouteille de plongée sous-marine, il n’était prévu que le scaphandre relié par un tuyau d’air.

Et c’est avec l’ingénieur français Émile Gagnan que l’océanographe Jacques-Yves Cousteau va développer un appareil de respiration sous-marin à air comprimé retenu dans une bouteille (le détendeur à la demande).

Cette invention fut nommée l’Aqualung, qui veut dire scaphandre autonome, poumon aquatique en anglais.

Le détendeur est l’appareil qui permet au plongeur de respirer sous l’eau; il fournit le mélange gazeux quand le plongeur en a besoin.

Dans son équipement, nous trouvons un bloc détendeur premier étage, un détendeur deuxième étage principal et un bloc détendeur de secours appelé aussi octopus.

Selon Wikipédia, leur invention a été brevetée en 1945, sous les noms de scaphandre Cousteau-Gagnan, CG45 (pour Cousteau-Gagnan 1945) et Aqualung, pour l’exportation.

© La Dernière Heure 2009.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be