Être fort comme Hercule

Paul Vandenabeele

BRUXELLES Être fort comme Hercule, ce demi-dieu, c’est-à-dire qu’il était à moitié dieu et à moitié humain, se dit d’une personne qui est très puissante, qui possède une extraordinaire force physique.

Fils de Zeus et d’Alcimène, dès le berceau, Hercule (Héraclès) aurait eu une force considérable.

À sa naissance, Héra, sa belle-mère, aurait introduit dans sa chambre deux gros serpents.

Il aurait saisi les deux animaux à la gorge et les aurait étouffés.

Il aurait reçu une éducation complète des plus grands experts : tir à l’arc, lutte, usage des armes, sagesse…

Et même parfois, il aurait employé plus sa force que son intelligence, quand il criait aux vagues d’arrêter de bouger son bateau sous peine de punition ou encore quand il menaçait le char d’Apollon de sa flèche parce qu’il faisait trop chaud.

© La Dernière Heure 2010.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be