Eau gratuite au restau, c’est non pour le SNI aussi !

"L’eau fait partie intégrante du chiffre d’affaires du restaurateur."

Eau gratuite au restau, c’est non pour le SNI aussi !

"L’eau fait partie intégrante du chiffre d’affaires du restaurateur."

La commission de l’Économie du Parlement Wallon débattait mardi de l’utilisation gratuite de l’eau de distribution (l’eau du robinet) dans les restaurants et autres établissements Horeca. Le SNI se montre plus que sceptique sur cette proposition. "Il n’appartient pas au gouvernement de déterminer quel devrait être le business plan d’un entrepreneur du secteur Horeca", explique Christine Mattheeuws, présidente du SNI.

Pour l’organisation de défense des indépendants, il est nécessaire de rappeler que l’eau du robinet n’est pas gratuite pour les exploitants Horeca. "Par conséquent, les obliger à la proposer gratuitement à leurs clients impliquerait également une diminution de la vente de bouteilles et donc une perte de chiffre d’affaires, ce qui contribuerait à fragiliser encore plus un secteur déjà en proie aux difficultés financières en raison de coûts de personnel très élevés et de marges très réduites."

"L’objectif de tout entrepreneur dans le secteur Horeca est de satisfaire le client et de lui offrir une bonne expérience tout en étant rentable. Certains établissements offrent de l’eau du robinet gratuitement comme service supplémentaire, d’autres la mettent à la carte à titre payant et d’autres encore ne jurent que par l’eau en bouteille. L’eau fait partie intégrante de leur chiffre d’affaires, tout comme les autres boissons proposées par les cafés et les restaurants."

Un exploitant d’un établissement Horeca doit donc pouvoir choisir lui-même ce qu’il met à sa carte et si l’eau est offerte gratuitement. "Certains établissements le font. Cependant, ce n’est pas le cas d’une écrasante majorité d’entre eux et cela doit rester leur droit ", conclut la présidente du SNI.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be