L’Horeca est à bout et hausse le ton: "Il faut rouvrir en mars, sinon, on est morts"

L’Horeca est à bout et ne comprend pas l’acharnement de Frank Vandenbroucke.

L’Horeca est à bout et hausse le ton: "Il faut rouvrir en mars, sinon, on est morts"
©BELGA
Pour la deuxième fois en l’espace d’un an, l’Horeca a dû fermer ses portes en octobre. Premiers sanctionnés et derniers à rouvrir : la triste réalité d’un...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité