Mere, le hard-discounter russe, arrive en Belgique : voici les endroits où la chaîne de supermarchés va s’implanter

L’enseigne de supermarchés russe vise dix ouvertures en Belgique cette année.

Mere, le hard-discounter russe, arrive en Belgique : voici les endroits où la chaîne de supermarchés va s’implanter
©BELGA

Le paysage déjà hyperconcurrentiel des supermarchés belges va voir le géant russe Mere débarquer dans les prochaines semaines à Flémalle et Couvin, ainsi qu’à Opwijk côté flamand. Trois ouvertures sur les dix annoncées d’ici la fin de l’année.

Mere boxe dans la catégorie des hard discounters, quelque peu délaissée depuis la montée en gamme de Lidl et Aldi, devenus smart discounters en réagençant leurs points de vente et en proposant des gammes de produits plus prémiums et des marques nationales.

Le russe ne fait guère dans la fioriture et annonce clairement la couleur : la limitation des coûts à leur strict minimum est la base. Pas de rayons, mais des marchandises disposées sur des palettes, emplacements stratégiques pour limiter les frais de loyers ou encore pas d’employés dans les rayons.

L’assortiment est, lui aussi, particulier puisqu’il se limite à quelque 1 500 à 2 000 produits, les essentiels et ne comprend pas de produits frais. Pour se fournir, Mere écume essentiellement les pays d’Europe de l’Est et propose dès lors des marques totalement inconnues du grand public.

On l’a compris, tout comme l’assortiment, l’ambiance du magasin plonge le client dans une Europe de l’Est où la pauvreté a fait le succès de l’enseigne. Son arrivée en Espagne ou en Allemagne a également séduit une clientèle se ruant sur ces produits affichés en moyenne 10 à 20 % moins chers que chez Aldi.

L’Italie, la France, les Pays-Bas, la Grèce et la Suède font également partie du plan d’expansion internationale de la chaîne.

Ces produits basiques, à bas prix, pourraient donc convaincre les foyers les plus paupérisés. Mere s’apprête à frapper un grand coup, mais tous les observateurs de la grande distribution ne sont pas convaincus que cette arrivée sera couronnée de succès. Les projets de Jumbo, bien qu’ils ne puissent être qualifiés d’échec, n’ont pas conduit au raz-de-marée attendu et la concurrence a plutôt bien digéré cette arrivée sur le marché.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be