La folie du vin en canette séduit les jeunes: facile d'utilisation et prêt à l'emploi, même si “rien ne remplacera une bonne bouteille”

Le groupe Delhaize a vendu 120 000 unités en 2021. Et chercher à étoffer sa gamme de vin "prêt à consommer".

VINISUD
©BELGAIMAGE
Lorsqu’il s’est lancé dans l’aventure, en 2013, Cédric Ségal était considéré comme un hérétique. L’entrepreneur français, patron de Winestar, avait osé commettre l’affront de commercialiser du vin en canette. Un crime de lèse-majesté dans un monde viticole...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité