La Mêzon du bonheur: quand la gastronomie s'invite dans un lieu familial

Une offre gourmande métissée de belle cuisine française et de saveurs épicées.

Géry De Maet
La Mêzon du bonheur: quand la gastronomie s'invite dans un lieu familial
©D.R.

Indien d’origine, Mehul Vesvitar est au départ ingénieur chimiste. Arrivé en Belgique dans le cadre d’un projet avec l’Université de Gand, ce jeune homme décide voici trois ans de se réorienter vers les métiers de l’horeca, passionné qu’il est de gastronomie. Après avoir suivi un cursus en pratiques culinaires, il décide de se lancer, avec son associé Jaskaran Sandhu, dans l’aventure d’un restaurant pas comme les autres.

C’est ainsi qu’a germé l’idée d’un endroit largement enfant admis, où se pratiquerait lune véritable gastronomie familiale. Et c’est ainsi qu’est né le concept de Mêzon (prononcer maison), car l’idée est que ceux qui poussent la porte de l’établissement se sentent un petit peu chez eux.

Ainsi, dans un décor clair et lumineux, particulièrement épuré, Mêzon dispose d’un large espace de jeux au sein duquel les plus jeunes peuvent s’amuser sans crainte pendant que leurs parents peuvent ainsi profiter d’un moment de gourmandise. En outre, des séances d’animation sont régulièrement organisées, ainsi que des ateliers, axés par exemple sur les contes, sur le bricolage, l’art et même… le yoga !

Mais, que les jeunes visiteurs soient là où non, le soir par exemple, Mêzon est aussi un véritable restaurant où la qualité de l’assiette est une préoccupation de tous les instants. C’est pourquoi les deux associés ont placé à la tête des fourneaux un jeune chef particulièrement performant : Olivier Destribois. Basque pur jus, celui-ci a été formé entre autres chez Michel Guérard à Eugénie-les-Bains et, en Belgique, est passé notamment chez Evan, au célèbre Grill aux Herbes de Wemmel.

À l’arrivée, cela donne une offre gourmande métissée de belle cuisine française et de saveurs épicées, sur base de produits naturels, souvent bios et aussi locaux que possible.

Le tableau des suggestions, qui varie au fil des semaines en fonction des arrivages et des saisons, comporte systématiquement une entrée et un plat végan, une entrée et un plat poisson et une entrée et un plat omnivore.

Il faut compter entre 14 et 18 € l’entrée et entre 24 et 28 € le plat, avec des formules menu lunch à 24 € pour trois services les mercredi, jeudi et vendredi midi ou à 39 € le week-end, ainsi que, le soir, une formule 4 ou 5 services à 49 ou 57 €. Sans oublier, le dimanche, une formule brunch à 39 € (19 € pour les juniors) Précisons que, pour ces mêmes enfants, Mêzon propose d’amusants bento-boxes spécialement imaginés pour eux au prix de 15 €.

En ce qui concerne les vins, la plupart des bouteilles sont ici choisies pour leur excellent rapport qualité prix et pour leur caractère systématiquement bio ou biodynamique. On notera par ailleurs une belle offre de cocktails et de mocktails ainsi que quelques boissons moins courantes – origine des propriétaires oblige – comme un délicieux chai tea latte indien ou un parfait lassi à la mangue.

Alors, équipé d’un large parking, d’un bel espace extérieur idéal pour les beaux jours et avec tout ce qu’il faut pour que tous se sentent chez aux, aussi bien les parents avec enfants que les amateurs de bonne gastronomie,

L'adresse

Mêzon

388 chaussée Saint-Job à 1180 Uccle

02/380.79.07.

www.mezon.be

Fermé le lundi et le mardi.

Écho

Chouke de Bruxelles

La Mêzon du bonheur: quand la gastronomie s'invite dans un lieu familial
©D.R.

Après avoir lancé une première édition limitée de Minestrone, une soupe aux légumes italiens, Chouke a décidé de sortir une nouvelle création en nombre limité. C’est en collaboration avec by Amandine Poli qu’ils lancent ce projet de 1000 bouteilles en revisitant le Miso Soupe ! Les saveurs de cette version du Miso remasterisée et ultramoderne transporteront ses amateurs aux portes de l’Asie. En plus d’être gourmand, les ingrédients bios optimisent la digestion. Parmi ceux-ci se trouvent le rutabaga, les radis noirs, le panais, les haricots mungo, le miso blanc, le chou kale et le wakame. Les ingrédients sont tous bios et préparés dans l’ETA (établissement de travail adapté) TRAVIE à Anderlecht. Pour réaliser ce projet, les collaborateurs ont associé les ingrédients frais proposés par le duo Chouke et l’équilibre alimentaire d’Amandine pour créer cette délicieuse soupe Miso. Rendez-vous le 17 mars dans les Bio’Ok, Sequoia, Färm et plus d’une centaine d’autres magasins bios en Belgique pour y retrouver les soupes Miso. La nouveauté de Chouke sera vendue près de 10 € et les bouteilles seront consignées.

10,00€

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be