Le marché de la seconde main pèse 1,5 milliard d'euros en Belgique: "Il existe une demande croissante pour ces biens"

Le marché de la seconde main en Belgique, hors voitures d'occasion, représente un chiffre d'affaires annuel d'1,5 milliard d'euros, selon une enquête réalisée pour Comeos, la fédération du commerce, auprès de 600 Belges.

Belga
Le marché de la seconde main pèse 1,5 milliard d'euros en Belgique: "Il existe une demande croissante pour ces biens"
©Shutterstock

En 2021, un Belge sur deux (49%) a acheté au moins une fois en seconde main. "Il existe une demande croissante pour des biens d'occasion. Cela s'explique en partie par une nostalgie du passé. Des magasins de seconde main, estampillés 'vintage', évoquent les golden sixties. En outre, la question du changement climatique et la nécessité d'une économie plus durable occupent une place de plus en plus importante", constate Comeos dans un communiqué.

Avec un chiffre d'affaires de 332 millions d'euros, le matériel informatique constitue la plus grande catégorie de produits d'occasion, suivi par la mode de seconde main, qui représente environ 324 millions d'euro, dont 69 millions sont générés sur des places de marché en ligne, selon Comeos. "La part de marché des vêtements d'occasion dans les magasins et places de marché spécialisés représente déjà 5% du marché total des vêtements", souligne la fédération du commerce.

Avec 196 millions d'euros, les télévisions et produits audio occupent la troisième place. Viennent ensuite les meubles (140 millions d'euros) et les smartphones et tablettes (134 millions).

En termes de chiffre d'affaires, les livres n'arrivent qu'en septième position (93 millions d'euros), mais ils occupent la tête en ce qui concerne le nombre d'acheteurs. L'année dernière, 1,8 million de consommateurs ont acheté au moins un livre d'occasion.

Par ailleurs, l'économie du partage semble déjà bien ancrée dans la mentalité des nouvelles générations de consommateurs. En moyenne, 4% des Belges utilisent des voitures, vélos ou trottinettes partagés mais pour les jeunes adultes, ce pourcentage est plus que doublé.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be