Le marché de la seconde main explose en Belgique depuis deux ans, mais cela n’arrange pas les Petits Riens: "Le problème, c’est le manque de dons et surtout une perte en qualité"

59 % des Belges achètent régulièrement en seconde main, c’est bien plus que la moyenne européenne.

Bruxelles - Marché aux puces
©Alexis Haulot
Depuis deux ans, nous habitudes de consommation ont beaucoup changé. Avec le confinement, l’e-commerce a pris une autre dimension dans notre pays, et ceux qui se sont lancés dans un grand rangement de leur habitation ont (re)découvert les ventes en seconde main. Une étude menée fin 2021 révèle que 59 % (la moyenne...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité