Les prix s'envolent : comparer pour sauver son budget énergie !

Avec l’augmentation des prix de l’énergie, les comparateurs de prix ont la cote.

Elioth Salmon
Closeup,Of,Calculator,With,Electric,Plug,With,Euro,Banknotes,On
©Shutterstock

Téléphonie, assurances, produits alimentaires, services… Depuis plusieurs mois, les prix s'envolent en Europe. Une inflation qui touche durement la Belgique, particulièrement dans le secteur de l'énergie. D'après les chiffres de la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (Creg), le prix de l'électricité est passé de 258 €/MWh en juin 2021 à 436 €/MWh en juin 2022, soit une augmentation de 69 % en seulement un an. La hausse du prix du gaz est encore plus importante, passant de 51 €/MWh à 128 €/MWh, soit une augmentation de 151 €. Afin d'éviter que la facture ne devienne trop importante, il existe sur Internet de nombreux comparateurs de prix. Pour Antoine Dumont, business unit manager chez comparateur-energie.be, l'un des deux principaux comparateurs du marché, il faut que les Belges comparent les prix de l'énergie, "sans s'arrêter au nom du fournisseur mais à l'offre qu'il propose, en vérifiant qu'ils ont un tarif intéressant".

Comme ses concurrents, ce site fonctionne grâce à un algorithme qui compare les différents prix pratiqués sur chaque offre d'énergie des principaux fournisseurs du pays. "Nous allons calculer une estimation de la facture pour un an selon les données de consommation remplies par le client, le code postal et la localité. Cela nous permet de faire une simulation complète sur le coût d'une année de consommation auprès de l'offre sélectionnée." Si les prix varient selon le fournisseur, la localisation du ménage a également un impact important sur le coût de l'énergie. La facture sera plus importante pour un logement en Wallonie par rapport à Bruxelles ou la Flandre (entre 150 et 200 € de différence sur une facture annuelle de gaz ou d'électricité).

L'avantage de ces comparateurs, c'est la gratuité du service. "Nous ne sommes pas partenaires d'un seul fournisseur mais de tous. Nous n'avons pas de partenariat exclusif", poursuit Antoine Dumont. La rémunération de ces sites provient directement des fournisseurs d'énergie, qui versent un forfait administratif une fois que le client passé par le comparateur démarre son contrat de manière effective.

En cette période d'envol des prix, un conseil ressort pour la Creg comme pour les comparateurs spécialistes : si vous avez signé un contrat fixe avant l'automne 2021, il est important de ne pas en changer. Il y a de très grandes chances qu'il soit moins cher que les contrats proposés actuellement sur le marché. Un marché dont l'avenir est très incertain, comme le pense Sophie Lenoble : "l'évolution des prochains mois dépendra essentiellement des décisions russes et européennes de maintenir les exportations russes vers l'Europe. Au niveau des indications données sur les marchés de gros, ceux-ci ne prévoient pas de baisse par rapport aux niveaux actuels avant le deuxième trimestre 2023 et pas de retour au niveau pré-Covid avant 2027."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be