La DH pas épargnée par l’inflation: votre journal sera plus cher durant la semaine

La guerre en Ukraine fait grimper l’inflation. Votre quotidien favori n’est pas épargné.

La Rédaction
La DH pas épargnée par l’inflation: votre journal sera plus cher durant la semaine
©BELGA

Chers lecteurs, vous l'avez bien évidemment remarqué en faisant vos courses, en effectuant le plein à la station ou en recevant votre facture énergétique : l'impact de l'inflation due en grande partie à la guerre en Ukraine est énorme. Aucun secteur n'est malheureusement épargné. La Dernière Heure Les Sports a également encaissé de plein fouet cette hausse très importante, notamment sur les coûts de l'énergie, du papier et du transport. Nous mettons toujours tout en œuvre pour limiter au maximum la répercussion de ces coûts sur le prix du journal. Nous tenons à vous offrir, chaque jour, le meilleur de l'actualité, les reportages les plus intéressants et une couverture optimale des événements sportifs. Et nous ne souhaitons pas réduire cette offre de qualité en épargnant sur les moyens mis en œuvre pour y parvenir. C'est pourquoi nous sommes malheureusement contraints d'augmenter le prix de votre journal.

Nous avons cependant souhaité en limiter l'impact aux jours de la semaine en n'augmentant pas le prix du journal du week-end, toujours accompagné du DH Mag, supplément gratuit comprenant de nombreux reportages et les programmes télé. En semaine, nous avons donc décidé d'augmenter le prix du journal de 10 cents (à partir du 1er août), soit bien moins que le taux d'inflation record que nous vivons actuellement.

En limitant cette hausse à 10 cents, nous sommes convaincus que vous comprendrez la situation. Nous vous remercions pour votre fidélité et vous donnons rendez-vous du lundi au samedi en librairie et tous les jours sur notre site DH. be.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be